Bienvenue Invité
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fin de soirée euh... (pv Erick)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jason Collins

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 13/04/2009
Age : 39
Localisation : Studio photo - chez lui aussi souvent!

MessageSujet: Fin de soirée euh... (pv Erick)   Sam 18 Avr - 4:17

4h00 - Matin

Ils avaient fêté le contrat de Jason avec Ralph Lauren, en même temps que l'anniversaire d'un des photographes. Si tout le monde avait bu plus que de raison, Jason avait commis l'erreur de prendre du speed en même temps. Oh, physiquement, il allait bien! Mais Erick Makine, monsieur Bon Samaritin, avait insisté pour qu'il ne conduise pas. Jason avait énormément de mal à le supporter celui-là. Avec sa geueule d'ange et sa gentillesse à la con.

Jason n'était pas un assisté. Il n'avait pas besoin qu'on l'aide à marcher. Il n'aurait pas non plus eu besoin qu'on le traîne aux chiottes pour dégueuler. Ni même qu'on le ramène. Et il aurait très bien pu rentrer chez lui et y rester seul. Ou bien se ramener un mec à troncher puisque personne ne voulait qu'il reste seul. Mais voilà, Monsieur Bon Samaritin était passé par là et il l'avait aidé à faire tout ça. En plus de lui proposer de le garder avec lui cette nuit.

Connard

Non. Alors là vraiment, Jason ne l'aimait pas. Mais alors pas du tout! Avec sa geueule d'ange et sa gentillesse à la con. D'ailleurs, un peu bourré, certes, il ne s'était pas gêné pour le dire. Et il le lui répétait depuis qu'ils avaient quitté la fête. Il y avait au moins une chose de bien dans tout ce bordel, c'était que du coup, Erick le serrait contre lui pour qu'il ne tombe pas. Et il avait un parfum agréable.

- Tu sens bon t'sais! dit-il sans même s'en rendre compte. Manquerait plus que tu pues vu que déjà t'es con!

Bon, il ne se rendait pas vraiment compte de ce qu'il disait. Ni de ce qu'il faisait. C'était peut-être pour ça qu'une de ses mains courait sur les fesses d'Erick, l'autre tentant de lui ouvrir le pantalon. Peut-être aussi tout simplement qu'il en avait envie. Ou pas. Peut-être. Mais quand il repensait au jeune hétéro qu'il avait tringlé la veille au soir, ça lui donnait envie.

Zeke

Le prénom lui était revenu alors qu'il avait bu quelques verres. Comment avait-il pu l'oublier? Un nom aussi bizarre. Mais c'était peut-être de la faute d'Erick aussi! Avec sa geueule d'ange et sa gentillesse à la con. Zeke lui avait fait passer un moment inoubliable et, pour la première fois de sa vie, il repensait à lui. Pas qu'il avait des sentiments, non. Mais il voulait recommencer. Mais c'était peut-être aussi la drogue qui le faisait parler. Ou l'alcool. Ou Erick. Avec sa geueule d'ange et sa gentillesse à la con.

Il s'était mis dans un état presque lamentable, pitoyable pour sûr. Mais ça ne l'empêchait pas d'être un grand garçon et de pouvoir s'occuper de lui tout seul. Ou pas. Ou même si. Sûrement. En tout cas, il était dans les bras de quelqu'un qu'il n'aimait pas, mais alors pas du tout. Et il montait chez cette personne. Et il passerait la nuit avec cette personne. Et peut-être que demain il l'aimerait bien. S'il arrivait à sortir cette foutue queue! Mais le pantalon resistait.

Mais ce n'était pas la queue de n'importe qui non plus! Un hétéro pure souche! Que si Jason arrivait à l'avoir, il serait fier de lui. Bon, il s'en souviendrait probablement plus! Mais qu'est ce qu'elle avait cette queue à pas vouloir sortir de sa cachette? Il tourna la tête vers celui qui le portait. De la sueur perlait le front de Jason.

- M'aide pas surtout! dit-il sur un ton agressif. Pauv'con!

SPLURT

Sans y faire attention, Jason venait de cracher par terre. C'était toujours mieux que de cracher à la gueule d'Erick. Regardant autour de lui, Jason remarqua qu'ils étaient enfin arrivé sur le pallier de son collègue. Sur la sonnette, à côté de la porte, Jason lut à voix haute:

- Erick Makine! Avec sa geueule de pute et sa gentillesse à la con. T'as oublié de rajouter ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erick Makine
Very Important Student
avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Fin de soirée euh... (pv Erick)   Sam 18 Avr - 11:23

4h du matin fin de soirée. Énième soirée pour Erick, qui les avait écumé cette semaine. Anniversaire d'un photographe de la nouvelle campagne de pub Ralph Lauren, mais qui travaillait aussi sur la campagne Armani, dont Erick était la vedette. Alcool et drogue, cocktail explosif qui avait rythmé la soirée. La soirée avait été marquée pas l'excès, surtout ceux de Jason Collins, nouvellement devenu mannequin pour Ralph Lauren. Sans jalouser Jason, Erick s'était demandé ce qui avait prit à la célèbre maison pour avoir choisi un mec pareil. Non, notre mannequin ne le portait pas dans son cœur, trop caricatural à son goût. Il lui tapait sérieusement sur le système à toujours vouloir être au centre de l'attention. C'était LUI qui devait être sous la lumière, 24h sur 24 et pas cette espèce de connard qui ne tient même pas au mélange alcool-drogue. Abrutit va! Erick savait que le sentiment était réciproque. Leurs relations étaient cordiales qu'en apparence, il fallait bien, les deux jeunes gens avaient dû travailler ensemble auparavant. Mais bref.
4h03. Erick décida qu'il fallait qu'il arrête définitivement l'alcool et la drogue. Mais qu'est-ce qui lui avait prit de se proposer pour prendre en charge cet abrutit! Il avait même proposé de le faire dormir chez lui... A ce moment précis, dans les toilettes du club où il attendait que Jason ait finit de vider ses tripes, Erick se maudissait. Mais putain qu'est-ce qui lui avait prit bordel! Maintenant, pas moyen de reculer.
4h15. Arrivée devant le l'immeuble où vivait le mannequin. Dans ses bras, un peu trop collé à son goût, un Jason ivre mort, qui scandait depuis la sortie de la boite à quel point Erick était con. Le jeune homme bouillonnait de rage mais ne disait rien. L'envie de l'abandonner dans la première ruelle venue le démangeait mais il avait promit de prendre bien soin de la nouvelle gueule d'ange des publicités Ralph Lauren. Une main baladeuse sur ses fesses. Une autre qui essayait tant bien que mal de déboutonner son pantalon. Des réflexions. Erick ne réagissait pas, il ne valait mieux pas. Il risquait à tout moment de perdre contrôle de lui-même et de faire un truc qu'il pourrait ensuite regretter. Il avait oublié que Jason était gay. Bah oui, quand on est bourré, ce n'est pas la première chose à laquelle on pense! De toute façon si Jason tentait quoique ce soit il le foutrait dehors point barre. Il était hétéro merde, et la mains de Jason sur ses fesses ne l'excitait pas du tout. La porte du loft, enfin. Jason beuglait, Erick s'énervait.


"Mais ta gueule bordel, tu va réveiller tout le bâtiment!"

Erick entra rapidement et entreprit de faire lâcher la main de Jason qui s'évertuait toujours à ouvrir sa boucle de pantalon. Pfff ce mec était tellement bourré qu'il ne savait même plus défroquer quelqu'un! Après avoir réussit à mettre fin à l'accrochage de Jason, il jeta ce dernier sur le canapé, lui balança le plaid qui était sur le sol, au cas ou il aurait froid. Non pas qu'il s'en inquiétait vraiment en fait.

"Toi tu dors là ce soir et tu reste où tu es! Et t'as pas intérêt à tenter quoique ce soit parceque tu le regrettera mon vieux"

Sur ce, Erick tourna les talons et se dirigea vers l'escalier qui menait à sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Collins

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 13/04/2009
Age : 39
Localisation : Studio photo - chez lui aussi souvent!

MessageSujet: Re: Fin de soirée euh... (pv Erick)   Mar 21 Avr - 13:01

PLAF

Jason se sentit atterrir lourdement sur ce qui semblait être un canapé. Cela lui retourna un peu l'estomac. Il dût lutter pour ne pas vomir une nouvelle fois. Il se reçut un plaid sur la gueule. Il se battit un moment avec la couverture puis réussit à l'écarter de son visage. Il se leva, retira sa chemise, ses chaussures et ses chaussettes puis se dirigea vers le frigo où il se mit en quête d'une bière.

Une fois une bière dans sa main, il claqua le frigo du pied. Il n'avait pas vu qu'Erick était parti. Il décapsula la cannette puis entreprit un petit tour de visite dans l'appartement. Il tenta de boire une gorgée mais la moitié coula le long de son menton, sur son torse, puis, par terre. Il regarda un instant ce qu'il venait de faire avant de décider qu'il s'en foutait.

Erick

Ce fut à ce moment qu'il se rendit qu'Erick n'était plus dans la pièce avec lui. Il chercha un instant du regard puis posa la cannette sur la table, couchée, le contenu se déversant sur le sol. Il fit quelques pas puis se retrouva dans la chambre de son collègue. Erick lui tournait le dos. Jason s'appuya contre l'encadrement de la porte et l'observa un moment, de la tête aux pieds. Il n'y avait rien à dire, il était quand même beau.

- Tu me laisses seul? demanda-t-il, les yeux emplis de larmes.

Jason n'avait pas envie d'être seul. Pas ce soir. Pas les autres soirs. Jamais. Il enfonça ses mains dans ses poches. Ses yeux emplis de larmes se perdirent dans ceux d'Erick. Non. Pas seul. Zeke lui avait laissé quelque chose lorsqu'il était parti.

Il se sentait plus sensible. Plus fragile. Il avança lentement. Non, il ne dormirait pas seul ce soir. Il ne voulait pas. Alors, pas réellement maître de ses actes, il se porta aux lèvres du jeune homme et l'embrassa fougueusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erick Makine
Very Important Student
avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Fin de soirée euh... (pv Erick)   Mar 21 Avr - 14:30

Erick monta lentement l'escalier en colimaçon en s'appuyant lourdement à la rembarde. L'alcool faisait son petit effet maintenant et l'escalier avait la facheuse tendance à tanguer dangereusement. L'ascension fut périleuse, tout comme on escaladerait l'Everest. C'était peut être un peu exagéré, mais c'était tout à fait ce que ressentait le jeune homme à cet instant précis. Il entra enfin dans sa chambre. Il entendit dan sle lointain son frigo s'ouvrir puis se refermer tout aussi vite. Ou peut être avait-il rêvé? Ou peut être pas... Son esprit s'embrouillait, il était tard et le jeune homme était complétement imbibé d'alcool. Orf ça pouvait bien être cet abruti, il s'en foutait complètement. Il pouvait manger et boire ce qu'il voulait, du moment qu'il vomissait pas partout et ne fouttait pas le bordel dans l'appartement. Et surtout, SURTOUT, il devait rester bien sagement dans le salon et ne pas tenter quoi que ce soit sur le corps parfait du mannequin.
Le jeune homme enleva le polo Ralph Lauren qu'il portait actuellement. Il découvrit ainsi son corps parfaitement musclé, un corps désiré par tellement de femmes. Il laissa tomber négligemment le polo sur le sol de sa chambre et alla à la salle de bain. Il se passa de l'eau bien fraiche sur le visage. Il se sentait mal, il avait envie de vomir toutes ses tripes. Il se redressa, lourdement appuyé sur le lavabo et rejeta la tête à l'envers. Puis, lorsqu'il fut certains que ses nausées ne resteraient que des nausées, il retourna dans sa chambre et tourna le dos à la porte. Il en l'entendit pas arriver. C'est lorsque sa voix fendit l'air et qu'il sursauta, qu'Erick réalisa que jason se tenait dans l'encadrement de la porte et qu'il le regardait.
Bordel, qu'est-ce qu'il foutait là? L'idée d'avoir été matté par Jason, le mec le plus détestable au monde, l'énervait profondément. Il se retourna bien vite, les sourcils fronçés.


"Mais qu'est-ce que tu fous là bordel? Je t'ai dit de rester dans ce putain de canapé! Dégage de ma chambre!"

Le jeune mannequin s'interrompit brusquement. Jason n'était pas pareil que d'habitude. Erick s'apperçut alors avec horreur que les yeux du mannequin étaient remplis de larmes. Oh génial, le jeune homme avait ramené une chouineuse chez lui super! Et quoi, il allait maintenant devoir le consoler et lui raconter une histoire peut être? Pathétique va. Il allait se retourner quand les choses dérapèrent. Jason s'approcha timidement avant de se jetter sur les lèvres d'Erick. Surpris, Erick garda les yeux grand ouverts et ne réagit pas tout de suite. Jason l'embrassait fougueusement et il ne réagissait pas. Puis l'effet de surprise se dissipa et Erick mit rapidement fin au baiser en repoussant Jason par les épaules. Puis, il lui flanqua une baffe monumentale et s'emporta.

"Non mais il t'arrive quoi là? T'as pas pigé que j'étais Hétéro? Hé-té-ro bordel! Je veux pas de ta queue dans mon cul, c'est clair?"

Il bouscula en arrière le mannequin, il n'avait pas que ça à faire de s'occuper des états d'âme d'un mec pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Collins

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 13/04/2009
Age : 39
Localisation : Studio photo - chez lui aussi souvent!

MessageSujet: Re: Fin de soirée euh... (pv Erick)   Mar 21 Avr - 14:52

VLAN

Lorsque la main du jeune homme s'abattit sur sa joue, Jason bascula en arrière. Portant une main à sa joue, il heurta violemment le sol. Une douleur horrible s'insinua dans son épaule et il entendit un vague CRAC. Les yeux écarquillés, il regarda Erick l'engueuler sans broncher.

Jason resta allongé sur le sol, incapable du moindre mouvement. Une douleur lancinante à l'épaule droite empêchait son bras de bouger. Il baissa le regard alors qu'une larme roulait sur sa joue. Il parvint tant bien que mal à la cacher.

Pitoyable

Il se releva finalement, porté par la rage. Ses yeux lançaient presque des éclairs. Il bondit sur Erick et lui décocha un crochet du gauche avant de l'embrasser une nouvelle fois, de force. Jamais personne ne lui avait résisté et il ne supportait pas ça.

Finalement, après l'avoir presque étouffé avec sa langue, Jason se releva, s'essuya la bouche puis cracha à ses pieds en guise de défi. Son épaule était toujours douloureuse. Tout ce qu'il voulait c'était un peu de compagnie. Il n'aimait pas être seul. Il l'avait trop été.

- Tu me dégoûtes! cracha-t-il comme un venin. Pauv' mec! Tu ne vaux rien!

Ce mec n'était qu'un vieil enculé qui se faisait passer pour quelqu'un d'ouvert. Mais il ne comprenait rien au genre humain. La souffrance ne lui parlait pas. Il ne s'intéressait qu'à lui. Un petit gosse de riche égoïste tout juste bon à se shooter et à flinguer les autres.

Connard

- Je ne sais pas pour qui tu te prends mais tu ne vaux pas mieux que les autres, ajouta-t-il sur un ton dégoûté. Ton cul ne vaux pas de l'or tu sais! Tu me prends pour une merde, je le suis peut-être! Mais les chiens comme toi jouent dans la merde! Je suis tout ce que tu mérites! Je ne vaux pas grand chose, mais je suis comme toi! Un moins que rien!

C'était désormais la haine que Jason ressentait envers lui-même qui s'exprimait. Il n'en voulait pas à Erick de ses réactions vis à vis de lui. Mais Jason lui-même n'était pas dupe. Il n'était pas franchement respectueux. Pas des autres, et encore moins de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erick Makine
Very Important Student
avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Fin de soirée euh... (pv Erick)   Mar 21 Avr - 15:56

La situation dégénéra bien vite et Erick perdit tout contrôle des évènements. Comme s'il regardait la scène de loin, il vit Jason tomber sur le sol, un bruit sec accompagnant le fracas du corps contre le sol. Tout cela paraissait si lointain, comme si il assistait à la sécène. Oui c'était cela, il n'était acteur mais spectateur de tout ce qui se passait. Il regarda Jason, observa sa réaction. Ne serait-ce pas une larme qu'il voyait couler le long de sa joue? Allons bon, monsieur la chouinasse chouinait maintenant? Pfff pathétique. Erick afficha un air de mépris sur son visage. Il n'aimait pas les hommes qui se montraient aussi sensibles. Il avait juste envie de leur dire: "Mais soyez des mecs, des vrais bordel!". Mais il s'était toujours abstenu. Après tout, s'ils voulaient se faire passer pour des nanas...
Puis Jason se releva et avant qu'Erick n'ait pu faire le moindre geste, le blondinet le décochet une bonne droite dans la figure, avant de le ratrapper et de le forcer à l'embrasser. Erick le frappa aux épaules, sur la tête, partout où il el pouvait. Et surtout, partout où l'alcool le lui permettait. Car il ne maîtrisait plus vraiment ses gestes et se demandait si ce n'était pas pareil pour Jason. Ce dernier était en plus camé jusqu'à la moelle, ce qui n'arrangeait rien. La violence du baiser était telle, qu'Erick semblait sur le point de s'étouffer. Il tituba même sous le poid du corps musclé du nouveau mannequin Ralph Lauren. Ce dernier finit par le lâcher, avant de lui cracher tout le venin, toute la haine qu'il avait envers Erick. Erick n'écoutait que d'une oreille. D'une part parceque son coeur battait trop fort pour qu'il puisse entendre parfaitement ce que lui disait Jason. d'autre part, parcequ'il connaissait ce discourt par coeur.
Oui, combien de fois avait-il entendu cette litanies? Des milliers des fois au moins. L'unique différence, c'est que d'habitude, c'était les femmes qu'il plaquait la nuit une fois finie. Or là, c'était Jason qui lui tenait les discourts habituels. Il el traitait de chien, lui disait qu'il ne valait rien, ou du moins qu'il n'était pas mieu que lui. Erick regarda Jason d'un air indescriptible. C'était étrange pour lui d'entendre ce genre de discourts de la bouche d'un mec. C'était comme si il était en train de rompre avec lui... Sauf qu'il ne s'était rien passé entre eux et il ne se passerait jamais rien! Bordel, c'était son problème à ce mec? Il n'allait pas forcer un hétéro merde! Erick se passa la main sur la machoire. Elle lui faisait mal, c'est qu'il cognait fort ce connard! Bizarrement le discourt de Jason la remena dans ses retranchements. Ouai il était un chien, ouai il ne valait rien. Mais il se foutait entièrement de ce que ce salaud pouvait penser de lui. Erick ne le portait pas dans son coeur non plus alors il s'en foutait merde!


"Dégage de mon putain de loft..."

Un filet de voix s'était échappé de sa bouche. Pas comme s'il n'avait plus rien à dire, juste parcequ'il était crevé et qu'il n'avait vraiment pas envie de se prendre la tête à une heure pareille. Mais voyant que Jason ne bougeait pas, Erick s'emporta complètement.

"Ouai je ne suis qu'un chien, bah ouai bien sur. C'est pour ça que le chien ne t'a pas laissé crevé dans une ruelle comme un pauvre abruti. Le chien il a fait attention à ce qu'on ne touche pas à ta jolie petite gueule, histoire que ton contrat ne te passe pas sous le nez. Alors maintenant tu va foutre la paix au chien. Et pour ce faire, tu va dégager vite fait de mon loft. DEGAGE!"

Erick fondit sur Jason et le repoussa une nouvelle fois. Il n'avait qu'une envie c'était qu'il lui foute la paix. Il ne savait pas pourquoi il détestait autant Jason. Ce n'était pas à cause de ses préférances sexuelles, il s'en foutait complétement, du moment qu'on ne touche à son popotin. Non, quelque part Jason et lui fonctionnaient de la même mannière. Ils n'avaient toutefois pas les mêmes motivations... Enfin si... Peut être... Erick n'en savait rien et s'en foutait bordel. Il voulait juste qu'on lui foute la paix pour qu'il puisse dormir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Collins

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 13/04/2009
Age : 39
Localisation : Studio photo - chez lui aussi souvent!

MessageSujet: Re: Fin de soirée euh... (pv Erick)   Ven 1 Mai - 4:46

VLAN

Lorsqu'Erick le poussa en arrière, l'épaule de Jason heurta l'encadrement de la porte avec fracas. Afin d'éviter de tomber, le mannequin s'y agrippa de toutes ses forces. Toujours plus douloureuse, son épaule démise le lançait, comme si on lui plantait, de façon régulière, une lance dans l'épaule.

Il lança vers Erick un regard dégoûté puis fit volte-face. Il retourna dans le salon où il saisit sa chemise avec violence. Mais, alors qu'il levait les bras pour la remettre, sa tête commença à tourner. La douleur se faisait plus intense. Il tomba à genou sur le sol alors qu'une migraine énorme commençait à tambouriner dans son crâne. Il n'arrivait plus se relever.

Debout

Il devait partir. Erick devenait fou et il n'hésiterait pas à le jeter dehors de force. Mais la douleur lancinante de son épaule se propagea au reste de son corps. De plus, chose qu'il n'avait pas remarqué avant, un mince filet de sang s'écoulait de sa bouche à l'endroit où la main de son collègue l'avait frappé.

Alors, jugeant qu'il y avait plus urgent que se sauver de chez cet enfoiré de Makine, Jason sortit de la poche arrière de son pantalon de quoi se faire une ligne. Il tassa la poudre sur le sol en une ligne plutôt fine.

Oublier

Il ne savait pas si Erick l'avait suivi, il s'en foutait pas mal d'ailleurs. Tout ce qui comptait c'était arrêter la douleur qui frappait son épaule avec une force de tous les diables. Avant d'ingérer la poudre, il jeta un regard autour de lui. Cet endroit puait la richesse et le machisme. Il reflétait la personnalité d'Erick.

Alors qu'il contemplait les lieux, il se surprit à penser à Payton, sa soeur, qui aimait ce genre de type. Plus jeune que lui de quatorze ans, elle n'avait aucune idée de ce que pouvait être le monde. Le vrai monde. Celui que Jason passait son temps à fuir. Non, elle ne savait pas. Et heureusement! Parce qu'elle en serait bien déçue. Elle ne voudrait plus y vivre si elle le connaissait.

Il termina de tasser sa ligne puis s'apprêta à l'inhaler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erick Makine
Very Important Student
avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Fin de soirée euh... (pv Erick)   Jeu 9 Juil - 10:21

Le jeune homme avait-il rêvé ce bruit d'os cassé? Etait-ce un effet de son imagination ou Jason s'était-il bien durement cogné contre le chambranle de la porte de sa chambre? Tout paraissait flou et terriblement lointain, pour une raison que le mannequin ne comprenait pas. Il avait mal à la tête et aurait vraiment bien été dormir là. Mais bon, Jason était enfin partit de sa chambre, il avait enfin comprit qu'Erick avait besoin qu'on lui foute la paix.
Un haut le coeur s'empara alors du jeune homme. Plaquant une main contre sa divine bouche, il se précipita aux toilettes et se mit à vomir trips et boyaux.

Erick n'avait plus aucun sens de temps, ni d'espace. Où était-il déjà? Ah oui, dans sa salle de bain chez lui. Depuis combien de temps avait-il la tête dans le cuvette es chiottes? Aucune idée par contre. Et depuis combien de temps Jason avait quitté cette pièce? Là encore, aucune idée. Mais bon dieu, quelle substance avait-il bien pu ingurgiter pour qu'il ait ainsi la tête à l'envers? Se redressant difficilement, Erick se dirigea vers le lavabo et y fit couler de l'eau froide. Il en prit dans ses mains réunies en coupe afin d'asperger son visage, dans le vain but de s'éclaircir les idées. Le mannequin se regarda ensuite au travers du miroir et alors, une drôle de sensation le prit. Qu'était devenu Jason? Il y avait été un peu fort non? Allons bon... Des remords? Non bien sur. Erick était de ces personnes qui vivaient à 200% leur vie et ce qu'elle avait à leur offrir, de sorte qu'il ne connaissait pas les remords ou les regrets. De la culpabilité? Peut être, peut être pas...
Néanmoins, Il se redressa et entreprit de se diriger vers la porte de sa chambre. Il en était presque certain, il n'avait pas rêvé ce bruit d'os brisé... Titubant, il arriva à sa porte en soufflant. Il s'engagea dans l'escalier, s'accrochant à la rambarde comme s'il s'agissait de son unique chance de salut. Il arriva enfin au salon, tout essoufflé qu'il était.

Il vit alors Jason, avachit devant la table du salon, prêt à sniffer une ligne de poudre qu'il s'était faite. Mais bordel, il ne se trouvait pas assez drogué comme ça? A nouveau énervé, le jeune mannequin se précipita vers le grand blond aussi vite que ses jambes, son malaise et sa tête le lui permettaient. C'est à dire pas très vite...
Il arriva enfin à la hauteur de Jason et lui arracha la paille qu'il s'apprêtait à entrer dans sa narine. Il lui prit le bras et tenta de le relever.

"Tu crois pas que t'es assez défoncé comme ça? Si t'as mal, je peux te filer des anti-douleurs, viens!"

Il avait marmonné cette phrase du mieux qu'il pouvait avec cette bouche pâteuse là.



[Désolé du retard :S]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Collins

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 13/04/2009
Age : 39
Localisation : Studio photo - chez lui aussi souvent!

MessageSujet: Re: Fin de soirée euh... (pv Erick)   Mer 22 Juil - 15:54

Debout

Jason se releva tant bien que mal, comme s'il avait oublié ce qu'il était sur le point de faire. Il ne comprenait plus trop ce qui se passait. Il avait l'impression de n'être qu'un simple témoin, comme s'il n'avait plus aucun contrôle sur son corps. Une fois debout, titubant un peu, il fixa difficilement Erick. Diable que ce mec avait un beau cul!

Il renifla un peu puis s'approcha de son rival. Là, il croisa les bras sur son torse nu. Il avait même perdu le flot de ses pensées, si bien qu'il ne comprenait plus trop ce que son collègue lui disait.

- Je te remercie,
dit-il alors. Tu t'es porté volontaire pour t'occuper de moi! C'est gentil... Pour te prouver ma gratitude je vais...

Il commença à retirer sa ceinture. Pour la première fois depuis quatorze ans, il était prêt à passer à la casserole. Lui. Jason Collins! La tâche fut rendue ardue par tous les grammes - d'alcool et de drogue - qu'il avait dans le sang.

Putain

C'était dur à enlever. Il tira d'un coup et, sans le faire exprès, claqua le cuir de son vêtement sur le visage du jeune mannequin. Il regarda puis explosa de rire.

- Pardon! dit-il entre deux éclats de rires.

Il dut attendre de s'être calmer avant de commencer à essayer d'ouvrir le bouton du pantalon d'Erick. La chose n'était pas aisée mais il y parvint tout de même. Et même si les représailles seraient sûrement dures, il le lui baissa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erick Makine
Very Important Student
avatar

Messages : 474
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Fin de soirée euh... (pv Erick)   Mer 29 Juil - 7:29

Erick était vraiment fatigué de devoir se battre contre ce mec égoïste qui était encore en train de se défoncer à la coke. Ce n’était pas comme s’il n’était pas déjà drogué jusqu’au cul voyons ! Le jeune homme tenait Jason du mieux qu’il le pouvait mais le mannequin n’arrêtait pas de gigoter partout, incapable d’être stable ne serait-ce que 5 minutes sur ses jambes.
Le voila à présent qui croisait les bras sur sa poitrine en une posture de défis. Erick leva les yeux au ciel. Allons bon qu’allait-il chercher maintenant. Poussant un énorme soupir, le jeune homme regarda Jason d’un air sévère. Il commençait à en avoir vraiment, mais vraiment marre là.

Porté volontaire ? Mouai… On l’avait surtout porté volontaire pour cette mission et d’ailleurs cela ne l’avait pas du tout enchanté. Mais il n’avait pas eu le choix, c’était ça ou perdre lui-même son contrat publicitaire alors bon. Oui, il avait été égoïste, ne pensant qu’à son propre contrat et n’avait pas porté secours à Jason pour faire une bonne action. Mais l’important c’était que ce dernier n’a finalement pas finit sa nuit dans une ruelle des plus sordides.
Et puis le mannequin n’avait pas franchement envie d’expliquer la nuance à Jason qui de toute façon, n’y comprendrait rien.

Ce dernier commença à enlever sa ceinture. Prouver sa gratitude ? Mon dieu, qu’est-ce qu’il allait encore faire ?

« Mais bordel t’as pas un peu finit de… »

Erick n’eut pas le loisir de finir sa phrase. Jason tira d’un coup sec sur sa ceinture qui finit alors sa route en plein dans le visage du mannequin. L’intense douleur lui arracha un cri et il porta aussitôt ses mains sur son visage. Et ce connard qui se marrait en plus ! Erick lui aurait bien envoyé un pain dans la gueule mais la douleur était tellement insupportable qu’il ne pouvait plus penser à rien.

C’est à peine s’il se rendit compte que Jason lui avait baissé son pantalon, après quelques difficultés. S’il n’avait pas eu aussi mal il l’aurait rembarré mais décidément cette douleur l’empêchait de faire le moindre mouvement. Il ne pu que murmurer qu’une simple phrase.

« Bordel arrête. »

Erick voulu reculer mais son pantalon à ses pieds l’empêcha d’aller bien loin. Il se retrouva par terre, saignant de la joue, recroquevillé sous la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Collins

avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 13/04/2009
Age : 39
Localisation : Studio photo - chez lui aussi souvent!

MessageSujet: Re: Fin de soirée euh... (pv Erick)   Sam 1 Aoû - 3:09

BAM!!

Erick se retrouva par terre en moins de deux. Lorsqu'il vit le sang sur la joue du jeune homme, Jason paniqua. Désormais, c'était le mélange de drogue et d'alcool qui agissait à sa place. Il aurait voulu empêcher ce qui allait suivre mais s'en trouvait incapable, comme s'il était un simple spectateur extérieur à la scène.

La panique et la drogue le firent réagir totalement à l'inverse de ce qui aurait dû être. Jason se coucha aux côtés d'Erick puis le saisit de force dans ses bras, le couvrant de baisers sur la joue et dans le cou. Il posa une de ses mains sur son torse alors que l'autre achevait de le déshabiller.

- Je suis désolé, lui murmura-t-il à l'oreille. Excuse moi! Je voulais pas te faire mal...

Il le couvrait toujours de baisers et le maintenait de force au sol. Il passa un de ses doigts sur la plaie qu'il avait infligée accidentellement à son collègue. La vue du sang sur sa main lui fit réaliser ce qu'il faisait.

Stop

Il se leva à toute vitesse et portant sa main à sa bouche. Qu'avait-il fait? Les yeux écarquillés, il contempla le corps désormais nu d'Erick sur le sol. Il n'arrivait pas à y croire. Il avait failli le violer. Il y avait songé, pire, il avait commencé à le faire.

Soudain pris de remords, Jason alla chercher un mouchoir dans la poche de son pantalon et commença à épancher le sang sur la joue de sa "victime".

- Je crois que ça va pas,
dit-il. Tous les deux...

Il regarda la bière renversée sur la table, puis la ligne qu'il s'était fait par terre, puis le corps nu du jeune mannequin. Qui sait jusqu'où il aurait été si... si quoi? S'il ne s'était pas arrêté lui-même? Si la blessure d'Erick ne lui avait pas remis les idées en place? Mais comment avait-il pu tomber aussi bas?

- Excuse-moi, dit-il sincèrement. Je ne t'apporte que des emmerdes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fin de soirée euh... (pv Erick)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fin de soirée euh... (pv Erick)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Quartiers :: Avenue du Général David :: Loft Makine-
Sauter vers: